“Je suis corps, je suis chair, je suis corps scientifique.” 

Isabelle Parson aborde la relation entre le corps, comme entité, et la matière comme principe premier, cosmique et universel. Elle s’intéresse à la matière organique, minérale et synthétique dans sa forme fragile, plastique et tangible, ainsi qu’à ses propriétés visuelles plus ou moins translucides et diaphanes. Pour elle, dans la transparence du matériau se trouve aussi l’expression de ce qui est invisible, de ce qui mène à la dissolution d’un tout unique, par réduction ou altération vers ses composantes. Le corps se dissout alors dans ses particules de lumière, dans ses dégradés, comme l’atome dans l’univers, dans la mémoire photographique aussi, en tant que données.

octobre 2019

FAC de St-Lambert

Bourse / mention spéciale du jury

Cette année, lors de sa 10e édition, la FAC de St-Lambert décerne une bourse de 1000$ à l’artiste Isabelle Parson qui a été sélectionné par un jury de pairs pour son travail photographique La serre.

1/1

Crédits photos: Jean-Michael Seminaro